• Un_Riou

Au service de sa Majesté


From Hell

Alan Moore / Eddie Campbell

Editions Delcourt


Oeuvre majeure et ambassadrice de ce que peut offrir de meilleur l'art de la narration et de la tension contenue en format bande dessinée (ou du roman graphique pour les plus bégueules), il est impossible de nier que From Hell dispose d'une énergie, d'une force certaine.


A la limite de l'ésotérique, souvent, au pinacle du mysticisme, aussi, d'un cynisme consommé des puissants, assurément. Une oeuvre qui possède une langueur qui lui est propre, qui se veut sale et sans retenue, pécheresse et pleine de vice, populaire, glauque et désespérée à l'image des inégalités Victoriennes qu'elle dénonce.


Alan Moore, en allant de sa théorie quant au plus grand mystère criminel possible - le père de tous les serial killers dirait Hannibal Lecter - se paye une plongée historique au cœur d'une époque moins clinquante que de mémoire. Le discours en est inlassablement politique, c'est sûr.


Critique de société et critique des mœurs, des survivances morales, héritages abscons et subsistances délétères, charge contre la modernité accouchée par la révolution industrielle, Moore dissèque presque la psyché humaine et ses besoins en mystification. Contemplatif et riche en aphorismes, en scènes de vie qui peinent à faire sens dans leur insignifiance mais si précieuses dans la trame globale, Moore prend le temps et explore avec avidité le sens de la vie.


On ne va pas se la cacher, c'est dur à lire. C'est long, c'est lent, et - avis subjectif - affreusement laid. D'une laideur inégale qui sait évoquer l'effroi par ses difformités, supputer l'ennui de vies inutiles par son approximation ou se vautrer dans le grotesque parce qu'illisible.


Mais ça n'en reste pas moins un incontournable, un chef d'oeuvre unique qui brille par son audace et sa maîtrise, qui impose le respect quelques soient les sentiments qu'il peut susciter.


A lire une fois dans une vie.


Une intégrale de qualité servie par les éditions Delcourt, enrichie de 50 pages de notes explicatives de l'auteur sur le contexte et ses recherches, de quoi entrapercevoir le sérieux que Moore à mis dans le traitement de son sujet, le sérieux d'un Auteur qui mérite sa majuscule.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout