• Un_Riou

Et les hommes passent

Dernière mise à jour : mars 18


Couverture : tous les hommes du roi - Robert Penn Warren

Tous les hommes du roi - Robert Penn Warren - Monsieur Toussaint Louverture


L'être humain est fondamentalement médiocre et il n'existe pas de saint. Pire encore est celui qui s'imagine incarner la vertu car son mensonge n'est finalement destiné qu'à lui-même.


Une grande histoire de salauds qui s'assument, de salauds qui s'ignorent et de salauds qui se justifient. Sur fond de lutte politique dans une Amérique d'avant guerre aux tensions sociales palpables. Populisme, démagogie, corruption, règlements de compte et folie des grandeurs font bon ménage pour nous offrir une tranche d'Etats du sud pas encore totalement en paix avec l'héritage Confédéré.


C'est brillant de bout en bout et ça attaque aux tripes. L'histoire vécue et racontée par Jack Burden (le narrateur), personnage lâche et cynique, moralement apathique et singulièrement détestable, est un magnifique rappel à la réalité quant au mythe de la probité.


Une autre pépite de la collection des "grands animaux" des éditions Monsieur Toussaint Louverture


S'il y a d'autres fans de Hunter S. Thompson qui lisent ces lignes, Tous les hommes du Roi était un de ses romans de référence et un absolu qu'il aurait aimé atteindre. Voilà, ça devrait vous convaincre mieux que mes quelques babilles. Sinon allez écouter (ou lire) ce que ce 130 livres en dit, c'est ce qui m'a lancé dans ce roman phénoménal (et je ne pourrais jamais assez l'en remercier).

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout